Malgré la pandémie, les conseillers du CAAP sont disponibles !

Malgré la pandémie, les conseillers du CAAP sont disponibles !

Malgré la pandémie, les conseillers du CAAP sont disponible !

 

Maintien des services du CAAP-GÎM en période de pandémie COVID-19.

En lien avec la pandémie de COVID-19 et les mesures gouvernementales mises en place pour contrer la COVID-19, nous nous devons de mettre en place des mesures préventives.

Afin d’assurer la santé et la sécurité de la clientèle et des employés, le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine (CAAP-GÎM) suspend toute activité nécessitant des rencontres physiques, et ce pour une durée indéterminée.

Les services offerts par le CAAP-GÎM sont maintenus par téléphone. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 1-877 767-2227 ou 1-418-368-7433 et par courriel au caap-gim@cgocable.ca. De cette manière, nous pourrons vous aider en toute sécurité. Nous vous informerons à nouveau lorsque la situation sera revenue à la normale.

Avec la deuxième vague, l’équipe du CAAP-GÎM souhaite vous rappeler que nous sommes là pour répondre à vos questions et vous soutenir.

Merci de votre collaboration et de votre compréhension.

UN NOUVEL OUTIL D’INFORMATION DESTINÉ AUX AÎNÉS

UN NOUVEL OUTIL D’INFORMATION DESTINÉ AUX AÎNÉS

Un nouvel outil d’information pour les personnes vivant en résidences privées pour aînés

La Fédération des centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (FCAAP) a mis en ligne le 30 novembre dernier une toute nouvelle page web, destinée aux aînés qui cherchent à être mieux informés sur le bail en résidences privées pour aînés (RPA). Ils y trouveront également de l’information sur le soutien offert par les CAAP du Québec.  

Articulé autour de la thématique Informer, Aider, Accompagner, ce nouvel outil, accessible à même le site internet de la FCAAP, permettra notamment aux personnes aînées qui vivent en RPA, ainsi qu’à leurs proches, de mieux comprendre les droits et obligations associés à leur bail. 

Elles pourront également en apprendre davantage sur le service d’information et de soutien CAAP sur le bail, offert par les Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) partout au Québec, et destiné aux personnes vivant en RPA qui rencontrent des situations problématiques avec leur résidence. 

Exemple de situations problématiques :  les avis de renouvellement et les augmentations de loyer, la qualité des services reçus et, plus récemment, la facturation injustifiée des services d’entretien ménager non rendus à cause de la pandémie. Nos conseillers sont là pour aider à régler ce type de problème ! 

À travers cette page web, nous invitons donc toutes les personnes aux prises avec de telles situations à communiquer avec les conseillers du CAAP de leur région. Elles trouveront auprès d’eux de l’information pertinente, de l’aide personnalisée et l’accompagnement nécessaire dans toute démarche éventuelle. 

« Nous sommes convaincus que ce nouvel outil facilitera aux aînés l’accès à de l’information essentielle en lien avec leur bail, qu’ils pourront évaluer aisément l’étendue des solutions qui s’offrent à eux en cas de difficultés avec leur résidence et qu’ils sauront dorénavant où demander de l’aide », précise Nathalie Dubois, directrice générale par intérim de la FCAAP.

La réalisation de cette page web s’inscrit dans le plan de déploiement du nouveau service CAAP sur le bail et dans la production de différents outils d’information et de promotion du service, pour lesquels la Fédération des CAAP a reçu une aide financière du Gouvernement du Québec. Une campagne de promotion sur les réseaux sociaux sera également mise en place afin de promouvoir ce nouvel outil auprès de la population.

 

Source:

 Pierre Trahan, Conseiller en communication de la FCAAP                                    

 Nathalie Dubois, Directrice générale par intérim de la FCAAP                                                                

 

COVID-19 et milieux d’hébergement pour les personnes aînées : le Protecteur du citoyen mènera une enquête

COVID-19 et milieux d’hébergement pour les personnes aînées : le Protecteur du citoyen mènera une enquête

26 MAI 2020

Crise de la COVID-19 et milieux d’hébergement pour les personnes aînées : le Protecteur du citoyen mènera une enquête

La protectrice du citoyen, Marie Rinfret, annonce la tenue d’une enquête impartiale et indépendante à l’égard du ministère de la Santé et des Services sociaux et de certains établissements du réseau public de la santé. 

Alors que les CHSLD sont frappés de plein fouet par la COVID-19, le Protecteur du citoyen est très préoccupé par la situation des personnes âgées hébergées dans plusieurs milieux de vie collectifs, et s’inquiète des mesures prises pour assurer leur sécurité et leur bien-être. La multiplication des décès et des foyers de contagion mène à des constats alarmants quant à la capacité des milieux d’hébergement à faire face à la pandémie dans un contexte où même les soins de base ne sont pas toujours assurés.

Amélioration des soins et des services aux aînés

L’enquête systémique du Protecteur du citoyen aura pour objectif de faire la lumière sur la réponse du gouvernement et du réseau de la santé à la crise de la COVID-19 dans les milieux de vie collectifs pour aînés. Cette enquête permettra notamment d’identifier : 

  • Les améliorations requises dans les milieux de vie collectifs pour aînés, en fonction du déroulement de la crise et des fragilités déjà connues;
  • Les mesures à mettre en place afin de mieux faire face à une situation pandémique future ou à toute autre crise majeure similaire.

Un rapport d’étape dès l’automne prochain 

L’enquête du Protecteur du citoyen devrait être complétée à l’automne 2021.